Qu’est-ce que l’assurance bris de machine

Qu’est-ce que l’assurance bris de machine ?

L’assurance bris de machine concerne les entreprises et travailleurs indépendants qui sont amenés, au cours de leur activité quotidienne, à utiliser des machines et installations mécaniques. Ces machines peuvent être des machines de chantiers ou d’usine (compresseurs, refroidisseurs, groupes électrogènes…), des pompes à carburant, des presses d’imprimerie, des machines de dentisterie ou tout autre matériel mécanique médical, etc.

En cas de dommages et dégâts accidentels subis par l’une de ces machines, l’assurance bris de machine va alors couvrir les frais induits par sa réparation ou son remplacement.

Quelles sont les situations couvertes par l’assurance bris de machine ?

Les situations couvertes par l’assurance sont les suivantes :

  • Les incidents internes, par exemple dans le cadre de l’exploitation (grippage, échauffement, déréglage, etc.), ainsi que les erreurs liées au choix du matériel ou au montage de la machine ;
  • Les incidents externes comme les phénomènes naturels ;
  • Les incidents liés au courant électrique (court-circuit, surtension ou chute de tension, etc.)
  • Les incidents d’origine humaine (vandalisme, malveillance, maladresse…)

Comment fonctionne l’assurance bris de machine ?

Toutes les machines peuvent être assurées par l’assurance bris de machine, qu’elles soient fixes ou mobiles. Toutefois, pour qu’elles bénéficient d’une indemnisation en cas d’incident, il faut au préalable qu’elles soient listées dans le contrat d’assurance. Pour cela, il faut les classer par genre, modèle, type, numéro de série, année de construction, et indiquer leur valeur de remplacement à neuf.

Quelle est la démarche à suivre en cas d’incident ?

En cas d’incident, la première chose à faire est de limiter l’ampleur des dégâts en prenant les mesures nécessaires (stopper la machine par exemple).

Il faut ensuite prévenir la compagnie d’assurance (ainsi que la police dans le cas d’un vol) le plus rapidement possible, via votre moyen de contact privilégié. En général, les contrats d’assurance donnent une limite de 5 jours pour déclarer l’incident. Au-delà de cette limite, vous ne serez pas indemnisés.

Il est important aussi de donner tous les détails à la compagnie d’assurances : l’origine et les circonstances de l’incident, l’ampleur des dégâts, etc. ; et de rassembler tous les documents et informations dont votre contact pourrait avoir besoin : factures, justificatifs, etc.

Dans le cas d’un recours contre un tiers responsable du sinistre, les frais de l’assistance seront généralement pris en charge.

Nos partenaires
AG Insurance
ZA Assurances
Vivium
Verheyen
Vander Haeghen
Securex
LAR
Generali Belgium
foyer
Européenne Assurances Vacances
Euromex
DKV
Delta Lloyd Life
Dela
DAS
Cardif Insurance
BDM Antwerp
AXA Belgium
Aviabel
Arces
Arag Belgium
Allianz Global Assistance logo
aedes
amma
Baloise